Sujet : La vie

Sujet : La Vie

Nous nous réjouissons pour l'occasion que LE SEIGNEUR DE GLOIRE nous accorde pour partager Sa PAROLE ce jour.
La vie ne laisse à personne l'opportunité de réussir avec facilité comme nous l'avions déjà dit dans une de nos prédications.
Le chrétien doit aussi le savoir pour ne pas nous laisser faire.
1 Samuel 13 : 19-21
19 On ne trouvait pas de forgeron dans tout Israël ; car les Philistins avaient dit : Que les Hébreux ne fabriquent ni épée ni lance !
20 Chaque homme en Israël descendait donc chez les Philistins pour aiguiser sa pioche, son soc de charrue, sa hache et sa bêche ;
21 le prix était d'un pim pour les bêches et pour les socs de charrue, d'un tiers de sicle pour affûter les haches et redresser les aiguillons.
22 Au jour du combat, il n'y avait pas d'épée ni de lance pour tous ceux qui étaient avec Saül et Jonathan ; il n'y en avait que pour Saül et Jonathan, son fils.

Ici l'attitude d'Israël doit inspirer chaque Enfant de DIEU. Israël ne croise pas les bras face à l'opposition des Philistins. Il va vers ceux-là qui l'empêchent pour obtenir ce dont il a besoin.
Faire avancer le Royaume de DIEU sur la terre devrait être la préoccupation majeure de toute personne qui se reconnait du camp du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST, donc celle ou celui qui est né(e) de nouveau.
Cette préoccupation implique des responsabilités et un engagement individuel et collectif à plusieurs niveaux.
L'Apôtre Paul dit que chacun fasse attention à la manière dont il bâtit sur le fondement. Ainsi nous devons recourir à la grâce apostolique et prophétique.
Aucune personne ne peut accomplir l'Oeuvre de DIEU par sa propre compétence. Notre capacité vient de DIEU.
Raison pour laquelle la Bible parle de la transformation de l'intelligence, de demander la sagesse et l'intelligence que chaque Enfant de DIEU doit avoir.

Salomon nous donne un bon exemple à suivre ; lui à qui son père avait léguait le plan du temple à bâtir recourra au roi de Tyr houram. Un roi païen pour accomplir le plan qu'il détenait. Sagesse.
2 chroniques 2 : 2-9
3 (2-2) Salomon envoya dire à Houram, roi de Tyr : (Fais pour moi) comme tu as fait pour mon père David, à qui tu as envoyé des cèdres pour qu'il se bâtisse une maison d'habitation.
4 (2-3) Voici : je bâtis une maison au nom de L'ÉTERNEL, Mon DIEU, pour la lui consacrer, pour brûler devant lui le parfum odoriférant, pour (présenter) continuellement les rangées (de pains) et les holocaustes du matin et du soir, aux sabbats, aux nouvelles lunes et aux solennités de L'ÉTERNEL, Notre DIEU, comme cela incombe pour toujours à Israël.
5 (2-4) La maison que je vais bâtir doit être grande, car Notre DIEU EST PLUS GRAND que tous les dieux.
6 (2-5) Mais qui a le pouvoir de lui bâtir une maison, puisque les cieux des cieux ne peuvent le contenir ? Et qui suis-je pour lui bâtir une maison ? Tout au plus pourrait je faire brûler (des parfums) devant lui !
7 (2-6) A présent envoie-moi un homme habile à travailler l'or, l'argent, le bronze et le fer, les (étoffes teintes en) pourpre, en carmin et en violet, et connaissant l'art de la gravure, afin qu'il travaille avec les hommes habiles qui sont auprès de moi en Juda et à Jérusalem et que mon père David a prévus.
8 (2-7) Envoie-moi du Liban des bois de cèdre, de cyprès et de santal ; car je sais que tes serviteurs savent couper les bois du Liban. Voici, mes serviteurs seront avec tes serviteurs.
9 (2-8) Que l'on me prépare du bois en abondance, car la maison que je vais bâtir sera grande et magnifique.

Nombres 13 et 14

Le temps nous forge dans la vie. Il peut nous influencer dans le bon ou le mauvais. A l'heure actuelle, le temps est un ingrédient hyper- important autour duquel pratiquement tout tourne. Et tourne en toute vitesse.
Nous ne pouvons pas nous habituer avec La PAROLE DE DIEU.
Le voyage que nous effectuons avec DIEU doit nous transformer absolument, et faire ressortir des valeurs en nous définitives.

Quand les d'Israélites étaient en Égypte on ne parlait pas de Caleb. C'est seulement vers la fin du voyage dans le désert qu'on a parlé de Caleb. Le voyage que nous effectuons avec DIEU doit forger en nous une nouvelle identité. Une nouvelle façon de fonctionner en tout. Savoir saisir et capitaliser les opportunités que nous offre LE SEIGNEUR DE GLOIRE.

Tenez bien aimés que Caleb n'était pas seul dans la mission. Au début de cette affaire, les délégués sont cités nommément par tribu. Dans le récit d'après la mission la Bible ne cite plus individuellement les dix espions non favorables au SEIGNEUR de la mission.
La Bible les appelle ces hommes. Nombres 14:37. Elle ne cite que deux hommes valables : de Caleb et son confrère Josué.

Au départ de la mission ils avaient étés tous informés de la Promesse de DIEU qui leur donne droit d'agir ainsi. C'est ça la vie avec DIEU. Mais hélas, quelle réaction après.
Nombres, 14:36 - Les hommes que Moïse avait envoyés pour explorer le pays, et qui, à leur retour, avaient fait murmurer contre lui toute l`assemblée, en décriant le pays;
Nombres, 14:37 - ces hommes, qui avaient décrié le pays, moururent frappés d`une plaie devant L'ÉTERNEL.
Nombres, 14:38 - Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, restèrent seuls vivants parmi ces hommes qui étaient allés pour explorer le pays.

La Bible dit mieux vaut la fin d'une chose que son commencement.

Bien aimé(e), je vous remercie pour avoir lu cette exhortation, imitez ce qu'il y a à imiter.
Que DIEU vous bénisse.
Pasteur Joseph.


Envoyez à un ami | Ajoutez aux favoris | Demandez la newsletter mensuelle

Traduire - Translate :